Humeur ombrageuse

Quand les éléments se déchainent et que l’humeur du ciel se propage à la mer. L’ambiance est lourde, la lumière tente une percée. L’eau s’en empare. L’humeur est ombrageuse mais l’ambiance est tellement forte qu’elle sublime ce tableau dans lequel j’ai eu la chance de passer un beau moment.

Méditerranée à l’Espiguette

Insolite…

Au cours d’une billebaude sur mes chemins de Camargue, j’ai découvert cet arbre fleuri en plein mois de décembre. Il m’a fait de l’œil et je lui ai tiré le portrait. Quelle ne fut pas ma stupeur, lorsque j’ai découvert, sur l’ordinateur, que ses fleurs étaient fausses. Une bonne fée a pris le temps de confectionner de jolies fleurs blanches pour lui mettre cette parure d’hiver insolite.

Fleurs de décembre.

Sur la plage, abandonné…

Jour venté sur la plage de l’Espiguette. Le ciel est très chargé, la mer agitée. Abandonnés aux vagues, divers petits trésors se dévoilent lorsque l’eau se retire.

Coquillage sous l’eau.

L’enfer de la roselière

Hiver 2013 en Camargue. C’est l’heure du coucher du soleil. Il fait très beau mais le Mistral souffle très fort depuis plusieurs jours. Dans les marais, j’assiste au retour des Busards des roseaux qui rentrent au dortoir. L’appareil monté sur son pied, je cherche à immortaliser l’oiseau dans son environnement : je souhaite que les roseaux soient présents sur les photos. 17 h 03, le soleil embrase la roselière et l’oiseau passe, tout petit dans cette immensité ! C’est la photo que j’espérais !

Busard des roseaux dans l’immensité de la roselière.

Photo du jour

Chaque année, des Grues cendrées passent l’hiver en Camargue. Elles sont généralement visibles par petits groupes. Cette année est assez exceptionnelle car on peut les voir, en pleine journée, par groupes de plusieurs centaines d’oiseaux. Elles sont très actives ce qui permet de varier les prises de vue.

Envol de grues cendrées