L’assoiffée

Sous le soleil d’avril, cette fourmi est venue s’abreuver sur la pierre mouillée. Le couleurs dorées lui font un bel écrin d’or.

Fourmi

 

L’infiniment petit

L’infiniment petit est fascinant ! Lorsque l’on regarde une Droséra, à première vue elle n’a rien de très particulier. C’est une petite plante carnivore de tourbière de couleur plutôt verte  aux feuilles étroites qui semblent poilues. Mais à très fort grossissement, chaque feuille devient  un monde colorés que je ne me lasse pas de découvrir.

Détail de Droséra à fort grossissement (x 2,5)

Affût

Il est étonnant de voir comment un si petit oiseau résiste à des éléments déchainés. Cette Bergeronnette des ruisseaux se tient à l’affût du moindre petit insecte qui constituera son repas. Pour l’avoir observée un bon moment, elle parviendra aisément à les attraper et à s’en mettre plein le bec !

Bergeronnette des ruisseaux à l’affût

Humeur ombrageuse

Quand les éléments se déchainent et que l’humeur du ciel se propage à la mer. L’ambiance est lourde, la lumière tente une percée. L’eau s’en empare. L’humeur est ombrageuse mais l’ambiance est tellement forte qu’elle sublime ce tableau dans lequel j’ai eu la chance de passer un beau moment.

Méditerranée à l’Espiguette

Insolite…

Au cours d’une billebaude sur mes chemins de Camargue, j’ai découvert cet arbre fleuri en plein mois de décembre. Il m’a fait de l’œil et je lui ai tiré le portrait. Quelle ne fut pas ma stupeur, lorsque j’ai découvert, sur l’ordinateur, que ses fleurs étaient fausses. Une bonne fée a pris le temps de confectionner de jolies fleurs blanches pour lui mettre cette parure d’hiver insolite.

Fleurs de décembre.

Sur la plage, abandonné…

Jour venté sur la plage de l’Espiguette. Le ciel est très chargé, la mer agitée. Abandonnés aux vagues, divers petits trésors se dévoilent lorsque l’eau se retire.

Coquillage sous l’eau.

Photographie et suggestion…

J’aime ces ambiances où la photo suggère plus qu’elle ne montre. Utiliser l’appareil comme un pinceau et créer un tableau où l’imagination peut s’évader pour se créer un univers et se raconter des histoires.

Blanc comme neige

Bye bye 2020 !

Même si 2020 fut une année difficile, il ne faut pas pour autant renier les petits moments de bonheur qu’elle nous a offerts. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de faire plusieurs séjours photographiques au cours desquels j’ai rempli ma musette de beaux souvenirs et mes disques durs de belles photos. Je tourne donc la page sans regret !

Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2021.

Automne en Cévennes

Ambiance d’automne où le brouillard joue avec le paysage, cachant, puis dévoilant les reliefs et les belles couleurs d’automne au fil des minutes.


Cévennes dans le Gard

L’ours et la neige

Février 2020. Au cours d’un séjour au parc Bayerischer Wald en forêt bavaroise,  j’ai pu photographier ce bel ours mâle sous une tempête de neige.  Les flocons lui ont inspiré un moment de jeu au cours duquel il a tenté d’en gober un maximum ce qui l’a conduit à prendre des attitudes amusantes et photogéniques.