La glaréole à collier

Glareola pratincola

Glareola pratincola est à classer parmi les oiseaux rares en France. Présente dans le sud de l’Espagne et dans toute l’Italie, elle est répertoriée en France de façon très localisée dans des zones humides du Gard, de l’Hérault et aux Saintes-Maries de la mer. Elle est nicheuse sur certains de ces sites.

Oiseau à l’apparence d’une sterne, voire mieux, d’une grosse hirondelle, elle se déplace rapidement, changeant de trajectoire brusquement ce qui rend la prise de vue difficile. Dans l’Hérault où j’ai pu faire ces photos, la glaréole niche au sol dans des prés salés humides, parmi une végétation basse.

 

Souvent, elle choisit des près à taureaux pour nicher, d’où des pertes importantes de petits qui meurent piétinés par les bovins.

Elle vit en colonie et pour ma part, j’ai pu répertorier sur ce site, 6 individus simultanément.

Glaréole à collier

 

 

En période de nidification, la glaréole se fait plus présente auprès du promeneur, n’hésitant pas à venir le survoler en poussant des cris stridents « Kitt » ou « Kittik » qui la rende reconnaissable de loin,  pour probablement le dissuader de s’approcher de la nichée.

 

 

 

Dessous d’aile brun chocolat

 

Très bel oiseau dont le dessous d’aile est coloré d’un joli brun chocolat-au-lait, la glaréole a le dessus des ailes brun clair,  le ventre et le croupion blancs.

Elle possède un bec court et fort dont la base est rouge et la pointe noire.

De la base du bec, part un fin collier noir qui dessine la gorge de l’oiseau.

 

 

La glaréole chasse en vol

 

Fiche d’identification :

Ordre : Charadriiformes

Famille : Glaréolidés

Taille : 24 à 28 cm

Envergure : 60 à 70 cm

Poids : 70 à 90 g

Ponte : 3 œufs couvés entre 17 et 19 jours.

Poussins : nidifuges. Ils prennent leur envol environ 33 jours après l’éclosion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire